Présentation du programme

InDesign est un programme de «PAO» (Publication assisté par ordinateur) vectoriel. Il est le programme le plus célèbre dans son genre, bien qu’il en existe d’autres comme: Scribus (gratuit), QuarkXPress… Ces programmes sont utilisés pour élaborer des magazines, des journaux, des affiches et toutes autres publications pouvant sortir de votre imagination. Ils sont l’alternative professionnelle au traitement de texte.

Créer un nouveau document:

Il est important de bien configurer votre nouveau document avant de commencer à travailler, puisque par la suite, il vous sera plus difficile de changer ces paramètres.

Le mode:

Définit les paramètres de sortie de votre document, sa qualité (Impression ou Web)

Pages en vis-à-vis:

Important à cocher si vous voulez créer un magazine, journal, livre. Sélectionnez le format parmi la liste déroulante et son orientation.

Nombre de pages:

Vous pourrez ajouter ou retirer des pages par la suite.

Colonnes:

Elles sont importantes à paramétrer si vous faite un dépliant en volet, accordéon… Laisser l’espace de la gouttière (espace entre les colonnes) par défaut. Faites de même pour les marges qui sont calculées automatiquement.

Fond perdu et ligne-bloc:

Ces paramètres sont réservés aux documents destinés à l’impression. Le fond perdu est la zone en dehors du document vous permettant de faire déborder vos images qui touchent le bord de celui-ci.

Astuce: Mettez un fond perdu de 5mm partout si votre document va contenir des images qui touchent le bord.

Les blocs

La page blanche vide n’est qu’une zone en arrière plan sur laquelle vous allez disposer vos différents blocs. Dans InDesign, tout se fait dans des blocs ou sur des «formes» dessiné en vectoriel. Dans un bloc, on parle de contenu (texte, image) et de contenant (bloc).
Il existe 3 différents types de blocs: Le bloc texte, le bloc image et le bloc «vide»:

Le bloc texte:

Le bloc de texte est le plus important, puisque c’est dedans que vous écrirez vos contenus. Il est aussi possible d’écrire du texte sur un tracé vectoriel (1).

Pour faire un bloc de texte, sélectionnez l’outil texte (T) et dessinez un rectangle de la taille approximative de votre futur texte ou de l’espace que
vous souhaitez réserver au texte.

N’hésitez pas à faire plusieurs blocs qui contiendront le texte, puisqu’ils peuvent s’enchaîner. Dès lors on dit que les blocs sont liés (2). Si le petit carré de lien entre les blocs est rouge, cela signifie que le texte est trop grand pour le bloc. Il faudra agrandir le bloc.

Le bloc image:

Pour insérer/importer une image, le raccourci est CTRL+D.
Il y a deux méthodes: L’une en important l’image et en cliquant dans une zone vide: Indesign placera l’image dans un bloc adapté à la taille originale de l’image. L’autre en dessinant le bloc avant l’importation, l’image se mettra dans le bloc sans en dépasser.

Astuces: Pour redimensionner une image, il faut redimensionner le bloc, tout en maintenant la touche MAJ enfoncée pour garder les proportions, et ensuite: clic droit sur l’image < Ajustement < Remplir proportionnellement

Le bloc vide:

Le bloc vide est une forme vectorielle comme les autres, dont vous pouvez attribuer une couleur d’arrière-plan, et une couleur de contour de bloc. Ils sont très utiles pour agrémenter et embellir vos créations.

Astuces: Si vous déplacez/rapprochez votre bloc des marges (mauve) de bordure de votre document, cela les magnétisera. Pareil avec les repères.

Pages, gabarits et repères

Les pages et gabarits

Vous pouvez insérer ou supprimer des pages à tout moment lors de la création de votre document:
Sélectionnez la page dans le menu page (1), et cliquez sur l’icône «Créer une page» (2). Pour supprimer, même opération mais cliquez sur l’icône «Supprimer les pages sélectionnées».(3)
Les gabarits (4) sont les modèles de pages que l’on peut garder en mémoire pour répéter la structure d’une mise en page.
Pour travailler sur le gabarit, double cliquez sur la page de gabarit. Tout ce que vous ferez sur le gabarit sera visible sur toutes vos pages.

Astuce: attention si votre document est en page «vis-à-vis», il y a deux pages en gabarit, celle de gauche, et celle de droite.
Il est possible de créer plusieurs gabarits, qui sont symbolisés par des lettres (A, B, C…).
La lettre sur la vignette des pages (A) signifie qu’elle tire son modèle depuis le gabarit «A-Gabarit».
Pour créer un nouveau gabarit: Faites un clic droit dans la zone de gabarit, et choisissez «Nouveau Gabarit».

Les repères

Il est possible de créer des repères. Ils servent de repères visuels pour aligner des blocs ou vérifier que des textes soient bien alignés sur la même ligne de base.
Pour créer un repère de page, cliquez n’importe où dans la règle verticale ou horizontale de votre document et maintenez le clic. Déplacez votre souris jusqu’à la position choisie.

Astuce: les règles sont les zones tout en haut ou tout à gauche de votre document qui indiquent
les mesures de votre document (par défaut en millimètres), si elles ne sont pas affichées, vous les
retrouverez dans le menu: Affichage < Afficher les règles.
Dans le même menu, Affichage < Grilles et repères, pensez à vérifier si les repères sont «magnétisés».

La mise en forme du texte

Les options de caractère

1: Choix de la police d’écriture
2: Attribut de caractère (Gras, italique)
3: Taille de la police d’écriture
4: Crénage (à laisser par défaut)
5: Échelles verticale (la hauteur des lettres)
6: Décalage vertical
7: Interligne (calculé automatiquement en
fonction de la taille de la police)
8: Approche (espace entre les lettres)
9: Échelles horizontale (largeur des lettres)
10: Inclinaison des lettres

Les options de paragraphe

1: Alignement du texte
2: Retrait de tout le paragraphe, à gauche
3: Retrait de la première ligne, à gauche
4: Espace avant le paragraphe
5: Taille de la lettrine
6: Césure (trait d’union coupant les mots
en fin de ligne)
7: Retrait de tout le paragraphe, à droite
8: Retrait de la dernière ligne, à droite
9: Espace après le paragraphe
10: Nombre de caractères en lettrine

Attention:

Pour changer les options des caractères, vous devez les sélectionner.
Pour changer les options de paragraphe, vous devez placer votre curseur dans le paragraphe.

Les couleurs

Toute forme vectorielle, et tout texte peut-être coloré. Pour mettre en couleur un texte, vous devez le sélectionner, et ensuite double-cliquer sur le «T». (1)
Pour mettre de la couleur à un bloc ou une forme (2), vous devez préciser
si vous souhaitez colorer l’intérieur de la forme ou son contour. (3)
Astuce: Pour retirer une couleur vous devez appliquer la couleur «néant»
(carré blanc barré d’une ligne rouge)